Le parachute qui part en torche

Depuis toujours, j’entends parler de parachute qui part en torche. Le profane pense qu’un parachute qui ne s’ouvre pas correctement fait une torche. Chaque fois qu’on parle d’un accident de parachutisme dans la presse, c’est la faute du parachute qui s’est mis en torche! Mais que cela veut-il donc bien dire ?

Personnellement, cela fait 13 ans que je me pose la question (ça fait aussi 13 ans que je saute en parachute!). Au risque de vous décevoir, je n’ai pas encore trouvé la réponse. Par contre, je peux vous présenter les différents problèmes qui peuvent arriver lors d’une mauvaise ouverture de parachute.

C’est le constructeur de voiles Performance Designs (PD pour les connaisseurs) qui nous propose une galerie d’images représentant quelques uns des problèmes qui peuvent apparaître à l’ouverture du parachute :

Avant tout, à quoi ressemble un parachute bien ouvert ?

Parachute ouvert

La voile est rectangulaire, toutes les lignes sont tendues, tous les caissons sont gonflés et le glisseur est descendu. On est suspendu et le vol est stable et droit.

Les caissons dégonflés et le glisseur haut :

Caissons dégonflés et glisseur haut

Les 7 ou 9 caissons ne sont pas tous gonflés. Le parachute est ouvert mais pas uniformément. « Pomper sur le commandes » devrait suffire à régler le problème.

Les torsades ou les twists :

problème de parachute : les torsades ou twists

Vous vous rappelez quand vous jouiez à la balançoire ? C’est un peu le même principe : il va falloir battre des jambes pour enlever les torsades.

Un noeud dans les suspentes : le glisseur est bloqué :

Problème de parachute : noeud

Il n’y a certainement pas grand chose à faire dans ce cas : procédure de secours !

Le lineover ou suspente coiffante :

Problème de parachute : lineover

Il s’agit là d’un problème lors du pliage du parachute. Il n’y a pas grand chose à faire non plus dans ce cas : procédure de secours !

Le streemer :

Problème d'ouverture du parachute : le streemer

la voile reste en phase d’ouverture indéfiniment. Attention, on continue à descendre rapidement vers le sol en étant à peine freiné. Procédure de secours !

Le baglock :

Problème du parachute : le bag-lock

La voile reste bloquée dans le sac et le déploiement de la voile ne se fait pas : attention, on continue à descendre à 200km/h. Réaction urgente !

Les deux voiles ouvertes : en side-by-side ou en biplane

2 parachutes ouverts

2 parachutes ouverts en biplane

Cette situation peut être évitée si vous vérifiez les loops de vos parachutes et si vous ouvrez à la hauteur raisonnable.

J’ai repris ici les problèmes les plus connus. Il en existe quelques autres dont ceux disponibles sur http://www.performancedesigns.com/images/galleries/malfunctions/index.html

N’oubliez pas que si on arrive pas à résoudre le problème et que le parachute ne nous permet pas de rentrer sain et sauf au sol, il ne faut pas hésiter à effectuer une procédure de secours le plus rapidement possible.

Procédure de secours :

Voici un exemple de libération de la voile principale avec ouverture du parachute de secours, suite à des torsades avec auto-rotation :

Pour en terminer, voici une citation trouvée sur le web :

L’esprit c’est comme un parachute :  il marche mieux quand il est ouvert.

Attention, ces quelques notes ne vous substituent pas à une formation théorique préalable à votre premier saut en parachute. Elles sont là en complément d’information.

La suite avec des vidéos éducatives en complément de votre formation au parachutisme.

commentaires

Powered by Facebook Comments