Licence assurance de parachutisme

Nous voici en début d’année et il est temps de se préparer pour (re)prendre sa licence/assurance annuelle.

Pour pratiquer le parachutisme, il faut avoir souscrit à une assurance RC souvent liée à la licence ou affiliation fédérale.
Celle-ci est habituellement valable pendant un an, du premier janvier au 31 décembre.

Si vous partez sauter pendant les réveillons, pensez à renouveler votre licence à temps car faute de présentation de celle-ci le premier janvier, vous ne serez pas autorisé à sauter.

Comment prendre sa licence/assurance de parachutisme ?

Vous commencez le parachutisme :

Si c’est la première fois pour vous, elle est contractée lors de votre inscription au stage dans le club de votre choix, sous présentation d’un certificat médical. La fédération à laquelle vous vous affiliez propose habituellement un formulaire type que vous ferez compléter par votre médecin.

Vous êtes déjà parachutiste et vous désirez renouveler votre licence :

Prenez contact avec la secrétaire de votre club et faites-lui parvenir les documents suivants :

  • certificat médical complété
  • formulaire d’inscription à l’assurance

Versez ensuite le montant sur le compte du club.

Remarque pour les pratiquants de 50 ans ou plus en Belgique : vous devez présenter une visite médicale plus poussée et devrez subir tous les deux ans un examen cardiologique approfondi. ( ECG )

Que coûtent les licences de parachutisme ?

Tarifs mis à jour 2018

Licence belge de parachutisme

licence belge de parachutismeEn Belgique, la licence/assurance annuelle varie entre 190 et 205€ en fonction du centre.

Elle comprend également l’affiliation à un club, qui vous permet habituellement de profiter de tarifs intéressants sur les places avion et éventuellement la location du matériel.

Elle couvre les pratiquants dans leur club.

A partir de 25 sauts d’expérience, la couverture est étendue à partout dans le monde.

A partir de 2018, le rapatriement est également couvert.

Licence française de parachutisme

licence française de parachutismeEn France, la licence/assurance annuelle varie en fonction de l’âge.

Les plus jeunes (jusqu’à 25 ans) sont favorisés avec un licence annuelle à 65€.

Les plus âgés devront débourser pas loin de 160€.

Il est aussi possible de contracter une licence stage d’une plus courte durée (30 jours) pour 79€.

Elle ne comprend pas d’affiliation à un club donc vous devrez régler une “carte terrain”, sorte de droit d’accès, à chaque centre dans lequel vous irez sauter.

Cas particulier : les élèves belges en stage en France

Pour pouvoir débuter la pratique du parachutisme en France, vous devrez contracter une licence/assurance auprès de la fédération française de parachutisme (FFP). Au terme de votre stage, quand vous pourrez sauter seul, vous voudrez certainement continuer cette activité en Belgique. Malheureusement, la licence FFP ne couvre pas ses adhérents en dehors des ses centres.

Vous avez donc le choix :

  • soit continuer à utiliser votre licence française dans des centres FFP
  • soit vous affilier à un club en rentrant en Belgique

C’est toujours un dilemme, surtout pour les plus jeunes qui bénéficient d’une licence annuelle française à un tarif préférentiel.

Pour les autres, je recommande habituellement de souscrire à une licence stage FFP et de prendre une nouvelle licence à votre arrivée en Belgique.

Le directeur du centre de Spa vous accorde une réduction de 50€ sur le prix de l’affiliation. Si vous sautez beaucoup, votre licence sera rentabilisée rapidement.

NB : Pour ce faire, gardez une copie de votre visite médicale car elle vous sera réclamée une nouvelle fois.

Questions fréquentes :

Quel médecin peut autoriser la pratique du parachutisme ?

Tout médecin peut signer le formulaire médical délivré par votre centre. En cas de doute, il est toujours possible de faire appel à un spécialiste du sport.

Peut-on commencer le parachutisme en étant mineur ?

Oui mais il faut présenter une autorisation parentale écrite et signée par les deux parents.

Pour sauter en parachute, l’âge minimum est de 16 ans dans l’année en Belgique et de 15 ans en France.

Est-il possible d’obtenir une réduction sur le prix de la licence si je contracte celle-ci en fin de saison ?

Malheureusement, non, mais vous pouvez toujours poser la question directement au centre.

NB: Extrait de conversation avec la FFP datant d’août 2016 :

La licence ffp vous couvre en France. Elle vous couvre également à l’étranger mais pour des pratiques occasionnelles et si vous êtes détenteur du BPA (brevet à passer lorsque vous avez minimum 100 sauts d’expérience)… Un Belge qui commence sa formation en France qui après va continuer toute l’année ou en Belgique ou en Suisse ou en Italie… la licence ne fonctionne pas. Elle couvre à l’étranger mais pour des pratiques occasionnelles. C’est à dire… en effet, si je pars en vacances en Belgique une semaine, je vais sauter… ok elle vous couvre. Mais elle couvre de prime abord une pratique unique en France.

Une extension de licence possible ?

Le contrat est un contrat fédération française de parachutisme donc le contrat est fait pour les adhérents qui pratiquent en France. C’est simplement ouvert à titre exceptionnel aux étranger et il n’y a pas d’extension ou de contrat annexe qui sont prévus. On est en France et on régit notre pratique en France sur nos DZ françaises.

Plus de détail sur le licences françaises sur le site de la FFP : www.ffp.asso.fr

commentaires

Powered by Facebook Comments

Les commentaires sont désactivés.